Devenez fan des Midinettes

Humeur de Mai

 

Et voilà! Nous y sommes…

36°C en terrasse, les glaçons de la grenadine sont tous fondus, le soleil nous fait croustiller le bout du nez…En somme, IL FAIT CHAAAAAAUUUUD !!!

Nous avons donc déjà passé le cap du short et de la jupette : les jambes sont dénudées à 70%; ça n’a pas été une mince affaire ! Entre :

  • le grain de peau de certaines avoisinant celui d’un batracien encore en gestation
  • le système sanguin d’autres qui pourrait servir de carte pour le réseau routier de la région PACA
  • ou bien encore les capitons des dernières restantes qui ont tout simplement inspiré le matelassage des canapés Chesterfield…
J’ vous prie d’ croire qu’on est sacrément courageuses !!

Et nous voilà à peine remise de cette épreuve, qu’il nous faut passer à l’ultime, la suprême, le mont Everest de la confiance ensoi:

LE MAILLOT …

Je vois déjà les différents scénarios possibles :

  • Les premières qui espèrent d’ici Juillet s’améliorer en télé transportation, histoire de faire : Serviette ====> mer sans avoir à passer le no man’s land où chaque pas provoque un tsunami général sur toute la région«popotin»…
  • Les secondes qui n’hésitent pas à se muter en véritables cubes de bouillons lyophilisés,desséchées par le soleil… «Plutôt mourir que de me lever !»
  • Et à l’inverse,celles qui arrivent à la première heure et hop! On file«cash-à-l’eau» et on n’en sort qu’au petit soir quand tout le mondeest parti… Contrairement au «KUBOR» ci-dessus, celles-ci auraient plutôt tendance à finir en version baba au rhum flétri après 12H d’immersion.
Bref, chaque année on se dit devant le miroir:«cette année, j’y vais pas ! Là, c’est pire que l’an passé!» Et pourtant… et pourtant…nous y allons à cette satanée plage dans ce satané maillot !

Pour finir, je n’écrirai pas de phrase «morale» du genre: «arrêtons de complexer» , «on est beaucoup plus belle lorsqu’on s’assume» bla..bla...bla... Car ça ne ferait que rentrer par une vergeture et sortir par l’autre… Donc, je dirai simplement que:

Certes, nous sommes complexées,

Mais qu’il faut quand même bronzer…

Rédigé le  23 mai 2012 15:00  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
Une création www.visiontrouble.com